Le 24 févier 2018 de 10h à 17h, Le Livre Service à l’Atrium / Fort-de-France

Le samedi 24 février 2018 de 10h à 17h, LE LIVRE SERVICE organisé par IMANIYE DALILA DANIEL à TROPIQUES ATRIUM FORT-DE-FRANCE  dans le hall de l’Atrium, reçoit LES AUTEURS DE MARTINIQUE.

Seront de la fête aussi:

–CAPITAL ET CHARITE
–CHEMINS DE VIE, CHEMINS D’AMOUR
–LES REVERS DE L’AMOUR.
–EMMA OU LA RAGE DE VIVRE

A très vite les horaires de … (Lire la suite)

Chemins de vie, chemins d’amour sur radio Immaculée Conception /Bénin

Le 19 décembre 2017 à 10h30 et le jeudi 21 décembre 2017 à 21h30, heure de Paris et de Cotonou, sur les ondes de Radio Immaculée Conception / Bénin, Fréquence 98.7, écoutez le journaliste Juste Hlannon, Jean florentin Agbona de Action Pour la Solidarité et Euphrasie Calmont discuter de Chemins … (Lire la suite)

CAPITAL ET CHARITE sur Radio APAL

Agenda:
Je serai l’invitée de Marie-Denise Grangenois sur RADIO APAL dans l’émission «Dlo lasous », le Lundi 23 Octobre 2017 à 15h heure de Martinique (soit 20h, heure de Paris). Nous discuterons en Créole et en Francais sur:

–CAPITAL ET CHARITE
–CHEMINS DE VIE, CHEMINS D’AMOUR
–LES REVERS DE L’AMOUR.
–EMMA OU LA RAGE DE … (Lire la suite)

CAPITAL ET CHARITE à la Bibliothèque Schoelcher / Fort-de-France / Martinique

Le vendredi 29 Septembre 2017, à partir de 18h 30
Capital et Charité à la Bibliothèque Schœlcher

• Présentation et critique littéraire assurées par Monsieur Fernand SAINTE-ROSE
Directeur du Service Universitaire de Formation Continue
Enseignant en Sciences de l’Education
Université des Antilles
Pôle de Martinique.
• Extraits lus par Jacques-Olivier ENSFELDER,
Auteur et Acteur.

C’est à:
1 Rue de la … (Lire la suite)

Agenda : CAPITAL ET CHARITE au Salon du Livre Paris Porte de Versailles / Livre Paris du 24 au 27 Mars 2017

 

Agenda : CAPITAL ET CHARITE au Salon du Livre Paris Porte de Versailles / Livre Paris

 

Je vous avais annoncé un seul jour de dédicaces au Salon du Livre Paris Porte de Versailles.

Je viens d’apprendre que Capital et Charité sera en dédicaces, deux jours. Ce qui vous permet par ailleurs, davantage d’aisance … (Lire la suite)

Fort-de-France

 

Fort-de-France ville forte,

J’ai vu le fort Saint-Louis,[1]

J’ai vu le fort Desaix,[2]

Puis le fort Tartenson.[3]

 

Fort-de-France, tu es grande, musclée, forte.

J’ai vu ta cathédrale, la bibliothèque Schoelcher,

J’ai vu tes Archives Départementales,

Ton musée d’Archéologie et d’Histoire

Puis ton musée d’Histoire et d’Ethnographie.

 

Fort-de-France, je t’ai vue, résolument tournée vers la mer,

Tes bras – Rivière Madame et Rivière Monsieur- levés,

J’ai vu ton sourire dans les reflets de cette mer des Caraïbes,

Puis ton éclat de rire, Matador,

Et tu rayonnes vers l’Europe et sur le monde.

 

Fort-de-France, la France te veut,

L’Europe te veut. L’Amérique te voudrait.

Et toi, Matador, plaque tournante désirée,

Tu les regardes, souris, lèves les yeux à l’avant,

Jettes un regard à l’arrière sur tes enfants,

Et reviens sourire à nouveau, rassurée et forte.

 


[1]  Fort Saint Louis construit par les esclaves, date du 19ème siècle.

[2]  Fort Desaix date du 18ème siècle, construit de 1768 à 1772

    selon la conception de l’ingénieur Rochemore, est la marque

    suprême de la souveraineté de la France dans les Amériques.

[3] Fort Tartenson est construit au 19è siècle. Du Fort Tartenson et

   du Fort Saint Louis, la vue surplombe la superbe baie foyalaise.

Les trois Forts constituent le triptyque défensif militaire de la France.

 

   Parution dans Le France – Antilles du 4 Janvier 2008

2 COMMENTAIRES POUR : “Fort-de-France”

  1. marie-line hazael dit :

    BRAVO pour ton premier roman au début je me demandais a quel moment EMMA rentrerait en scène car on n’en parle pas et la liaison a été bien faite et la petite béninoise est apparue;
    Par contre on attend la suite car on aimerait tellement savoir ce qu’est devenue la petite écolière si futée , moi par contre j’aurais intitulé le roman EMMA LA PETITE BENINOISE
    car elle reflète bien les moeurs de son pays , le quotidien et les paysages du BENIN, je dois dire que tout au long du roman je me représentais EUPHRASIE au lieu d’EMMA car c’est tout
    a fait toi ma chère amie encore bravo!

    • euphrasium dit :

      Marie-Line,
      Je te remercie du temps passé avec « Emma ou la rage de vivre »et de ta critique littéraire sur l’ouvrage.
      Je me rends compte que lorsqu’on écrit un roman, il est difficile d’enfermer complètement ses propres traits dans un lieu pour en revêtir strictement d’autres. Bien sûr il en serait différent pour un ouvrage d’histoire.
      Quant au titre que tu as évoqué, cela ne conviendrait pas tout à fait, car donner une contrée à cette héroïne telle que je la vois, porte une restriction à ses actes. En fait « Emma ou la rage de vivre » serait davantage un livre philosophique qu’un roman tout court, parce que les valeurs qui y est décrites semblent universelles. Ceci dit, c’est la critique qui l’observera si cela est vrai.
      A bientôt.
      Euphrasie.

Laisser un commentaire