La grand-mère, cette femme éternelle

Présentation de La grand-mère, cette femme éternelle.

Cela se passe avec Carrefour des Cultures Africaines

le 11 Mars 2022

27 rue Jules Brunard

69007 Lyon

11 MARS 2022 de 16H00_Visio Lyon

(Lire la suite)

La grand-mère, cette femme éternelle au Carrefour des Cultures Africaines

le 11 Mars 2022 à 16h 30, heure de Paris

27 rue Jules BRUNARD

69007 LYON

C’est avec Carrefour des Cultures Africaines

https://carrefourculturesafricaines.org/2022/02/23/grand-mere-cette-femme-eternelle/

(Lire la suite)

Euphrasie Calmont dans le Concours de dessins 2021, entre les jeunes d’Orléans et de Parakou

Concours de dessins entre 125 jeunes d’Orléans et 80 jeunes de Parakou,

dans le cadre du partenariat Orléans-Parakou, 6è édition, 2021.

La semaine du partenariat va du 19 au 28 novembre 2021.

Voyez comme nos jeunes ont du talent!

La ville d’Orléans me nomme marraine.

Gratitude!

La République du Centre parle de nos jeunes.

La République du … (Lire la suite)

Euphrasie Calmont dans le Partenariat Orléans-Parakou, 6è édition, 2021

Partenariat Orléans-Parakou 6è édition, 2021

Semaine du partenariat: du 19 au 28 novembre 2021

Concours de dessins entre 125 jeunes d’Orléans et 80 jeunes de Parakou.

Voyez comme nos jeunes ont du talent!

La ville d’Orléans me nomme marraine de l’événement.

Gratitude!

Concours de dessins 2021 / Jeunes d’Orléans et de Parakou

(Lire la suite)

La grand-mère, cette femme éternelle

Retrouvez La grand-mère, cette femme éternelle chez l’Harmattan.

C’est par ici:

La grand-mère, cette femme éternelle

(Lire la suite)

PARUTION: LA GRAND-MERE, CETTE FEMME ETERNELLE

Chers amis,

Je viens vous annoncer la parution de:

La grand-mère, cette femme éternelle.

A bientôt, dans les librairies!

Amitiés.

(Lire la suite)

Hommage à Olympe Bhêly-Quenum

le 4 mai 2020

Hommage Euphrasie Calmont à Olympe Bhêly-Quenum, 60 ans de Un piège sans fin.

Capital et Charité à la Bibliothèque de Ducos

le 16 février 2017

(Lire la suite)

Paris

le 13 février 2016

 

Paris, en ce vendredi 13 novembre 2015,
Je pleure, Je « te » pleure, Je « nous » pleure.
Je reçois en plein visage l’immondice de nous-mêmes, humains.…
Ô Paris, J’ai mal en mon cœur, il pleure et pleure de l’eau et du sang.
Ô Ô Paris, J’ai mal, J’ai mal pour toi, J’ai … (Lire la suite)

Paris Amour ou Impossible avilissement

le 13 février 2016

 

P aris, je t’aime ; ils t’ensanglantent ; plus consciente, plus vigoureuse tu restes.
A cette vigueur culturelle, étincelante que tu distilles en moi, en nous,
R ien n’altèrera les lumières éclatantes qui en font les enluminures.…
I ci ou ailleurs dans le monde, tu es inscrite en moi, en nous.
S eule la disparition … (Lire la suite)

Bal d’automne

le 22 septembre 2013

 

Le vent comme un traître râle, s’agite,  s’élance,

S’échappe à travers les faubourgs,

Embrasse avec ruse les bourgs

Et semble tout briser sur son passage.

 

Le long des faubourgs, la bruyère garnie de ses clochettes

Touffues d’un violet mât, en inflorescence,

Pavane gracieusement tandis que,  même les conifères

Frissonnent tout doucement et murmurent : « Quel vent ! ».

 

Des hauts arbres,  … (Lire la suite)

Hommage à Aimé Césaire

le 6 juin 2013

Aimé CESAIRE

 

 

Aimé CESAIRE a disparu.

LCI, RFI, RFO… viennent de l’annoncer.

Et vlan… Mon cœur s’est assombri.

 

Oh ! Il est mort !

Il a cessé de souffrir.

Un vide dans ma tête s’abat.

 

Au secours ! Au secours !

CESAIRE, CESAIRE, c’est CESAIRE !

C’est fini.

 

Puis, me reviennent ses petites phrases :

« Dis-leur, dis-leur bien que tu n’es pas d’ici,

Que tu es de l’Afrique … (Lire la suite)

A Nalya

le 15 août 2012

 

Non, je n’arrive pas à croire à tout ce bonheur.

Alors, je me mets en retrait pour l’observer et mon cœur s’emplit de joie.

Lorsque je me ressaisis, des larmes perlent.

Yahvé alors me prend par la main pour me parler de grâce.

Alléluia, Alléluia, Alléluia, j’ai chanté alléluia !

(Lire la suite)