Adama AYIKOUE: « L’image de l’ogre dans Capital et Charité d’Euphrasie Calmont »

L’image de l’ogre dans Capital et charité d’Euphrasie CALMONT[1]

 

« Y a-t-il un sens à ce que quelqu’un s’épuise le regard à débroussailler les arabesques de l’esprit humain, à diagnostiquer le heurt des évènements les uns contre les autres, ahurissant carambolage de faits pouvant conduire aux plus merveilleux accomplissements comme aux … (Lire la suite)

Capital et Charité à l’Ecole Supérieure de Management

Capital et Charité de Euphrasie Calmont dans causerie sur l’emploi à l’Ecole Supérieure de Management

(Lire la suite)

Capital et Charité: Rencontre et causerie littéraire à l’Ecole Supérieure de Management

Rencontre et causerie littéraire à ESM Bénin

Capital et Charité dans Rencontre et causerie littéraire à l’Ecole Supérieure de Management

(Lire la suite)

Capital et Charité, critique littéraire par Adama AYIKOUE

Capital et Charité d’Euphrasie Calmont, critique littéraire par Adama AYIKOUE dans InterFaxPress

Capital et Charité, critique littéraire par Adama AYIKOUE

(Lire la suite)

Les Auteurs de Martinique et le Salon International du Livre du Bénin, de l’Afrique et de sa Diaspora

Salon International du Livre du Bénin, de l’Afrique et de sa Diaspora.

Le Bénin, l’Afrique et sa Diaspora debout!
C’est à Cotonou que cela se passe du 26 au 28 Septembre 2019.
Le Consul du Bénin aux Antilles Françaises reçoit ici les Auteurs de Martinique qui y vont.

(Lire la suite)

Salon International du Livre du Bénin, de l’Afrique et de sa Diaspora

Le Bénin, l’Afrique et sa Diaspora debout!

C’est à Cotonou du 26 au 28 Septembre 2019.

Suivez l’actualité par ici:

Le Salon International du Livre du Bénin, de l’Afrique et de sa Diaspora

(Lire la suite)

Paroles de femmes, mots de femmes, prologue d’Euphrasie Calmont

Dans Paroles de femmes, mots de femmes, ouvrage collectif, textes réunis par Marie-Rose Abomo-Maurin et Jacqueline Ngo Manyim-Ateba, éditions l’Harmattan 2018
Retrouvez « Mille vies de lumière » texte d’Euphrasie Calmont en prologue, de la page 11 à la page 33.