Agenda: VIVRE, ETRE SOI sera en dédicace le 7 mars 2020 à la Librairie Antillaise Galleria

Vivre, être soi sera en dédicace le 7 mars 2020, de 10h à 12h

à la Librairie Antillaise Galleria,

97232 – Le Lamentin

Martinique

VIVRE, ÊTRE SOI

d’Euphrasie Calmont et Colette Lina-Dubail

Préface de Jean Florentin Agbona,

Chroniqueur littéraire et Rédacteur à Legs & Littérature.

(Lire la suite)

Vivre, être soi

Vient de paraître: VIVRE, ÊTRE SOI

d’Euphrasie Calmont et Colette Lina-Dubail

Préface de Jean Florentin Agbona,

Chroniqueur littéraire et Rédacteur à Legs & Littérature.

 

Retrouvez-le ici Editions Nestor

(Lire la suite)

Capital et Charité avec Les Auteurs de Martinique à Fort-de-France le samedi 21 décembre 2019

Venez retrouver vos auteurs, Les Auteurs de Martinique, le samedi 21 décembre 2019. Cela se passe à Fort-de-France,  place Mgr Romero, face à la Cathédrale, de 9h à 13 h.
Capital et Charité dont toutes les scènes se déroulent en Martinique et que vous avez tant aimé, sera là.

(Lire la suite)

Adama AYIKOUE: « L’image de l’ogre dans Capital et Charité d’Euphrasie Calmont »

L’image de l’ogre dans Capital et charité d’Euphrasie CALMONT[1]

 

« Y a-t-il un sens à ce que quelqu’un s’épuise le regard à débroussailler les arabesques de l’esprit humain, à diagnostiquer le heurt des évènements les uns contre les autres, ahurissant carambolage de faits pouvant conduire aux plus merveilleux accomplissements comme aux … (Lire la suite)

Capital et Charité à l’Ecole Supérieure de Management

Capital et Charité de Euphrasie Calmont dans causerie sur l’emploi à l’Ecole Supérieure de Management

(Lire la suite)

Capital et Charité: Rencontre et causerie littéraire à l’Ecole Supérieure de Management

Rencontre et causerie littéraire à ESM Bénin

Capital et Charité dans Rencontre et causerie littéraire à l’Ecole Supérieure de Management

(Lire la suite)

À propos

Des bateauxComme beaucoup jouent aux cartes, aux dames, aux dominos, aux échecs, au morpion, au backgammon, au bridge, ou encore au monopoly ou au solitaire…, j’écris.

Je joue avec les mots. Et c’est une émotion composée d’une multitude de frétillements indescriptibles émanant de tout mon être.

Les mots se précipitent, s’alignent. Puis se précipitent encore. Souvent, je me surprends à courir pour les rattraper. Ils me battent, je les bats. On redevient des confidents. Il arrive que je sois à bout de souffle, mais toujours tout en extase.

C’est là, le jeu auquel je m’adonne.

Quel régal !

 

 

Interview d’Euphrasie Calmont: Capital et Charité sur Radio APAL

http://radioapal.com/podcasts/dlo-lasous-avec-euphrasie-calmont-299